Catégories
à propos de...

Giulia Andreani

Gris de Peyne

n’est pas gris de peine,

gris de Peyne

est la soie mélancolique de ses yeux clairs,

le sourire léger de ses lèvres closes

le souvenir d’une promesse

qui a été faite un jour

comme si un lointain amour

pouvait encore advenir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s