Catégories
Poésie

la vie, le film

La vie, ce film qui se poursuit. L’image est souvent belle, c’est ce qui nous retient dans la salle avec le plus de joie, surtout des journées comme aujourd’hui, des couleurs plein la tête, le rouge du parka d’une fille, le bleu violet d’une eau profonde et là-haut toujours le ciel, si bleu, si calme, la montagne blanche pas si loin, qui scintille, ses épaules saupoudrées de neige ruisselant sur les flancs. Bande son parfois altérée, cri des voitures et grondement des sous-terrains, et le vent parfois qui siffle, cette nuit comme si un couvercle… ma tête est une cocotte-minute avec jet de vapeur intermittent et moi justement qui suis l’intermittent, celui du spectacle, je monte la bande, même pas le temps de collectionner tous les rushes, je vois partir dans la corbeille à sons, les mille petits bouts de pellicule échappés de ma chevelure qui s’enfuient comme des étoiles absorbées par la nuit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s